Les étapes pour construire une terrasse en Martinique

21 Nov 2019|Actualités

En Martinique, la terrasse est aujourd’hui vue comme une pièce à vivre à part entière, une extension de la maison où règnent convivialité et détente. Cet espace est destiné à accueillir la famille ou les amis pour profiter de l’extérieur à l’occasion d’un repas ou tout simplement pour discuter. Toutefois, la construction d’un abri de jardin en Martinique ne pourrait être réussie sans respecter différentes étapes. Faites-le sereinement, préparez bien vos travaux.

Planifier la construction de la terrasse : comment faire ?

En Martinique où les conditions climatiques sont idéales pour se détendre en extérieur, la construction de terrasse devient vite un projet très intéressant. Or, si vous désirez construire une terrasse sur votre propriété, il vous faut avant tout vous informer sur les lois en vigueur.

C’est une étape primordiale avant de dessiner les plans, car certaines structures sont soumises à des règles d’urbanisme strictes. Il faut par exemple déterminer la distance de la ligne médiane entre voisinages.

Par ailleurs, une déclaration de travaux auprès de la mairie peut suffire pour la construction d’une terrasse, mais une surface dépassant 20 m² nécessite l’obtention d’un permis de construire si vous êtes propriétaire. Si vous êtes copropriétaire, une autorisation du syndic est nécessaire en plus du permis de construire.

Les travaux de construction d’une terrasse nécessitent ainsi une bonne organisation au préalable. Certains détails peuvent influencer la conception du projet, il est donc primordial d’élaborer un plan de construction pour veiller à la sécurité, à la conformité et au confort de la structure.

Dans un premier temps, il faut déterminer le type de terrasse que vous souhaitez construire : une terrasse plain-pied, surélevée ou sous auvent.

La terrasse à construire peut d’ailleurs être ancrée à la maison, ou vous pouvez opter pour la construction d’un abris de jardin en Martinique entièrement indépendant.

Également, l’emplacement de la terrasse doit être étudié afin que celle-ci bénéficie d’un ensoleillement optimal et soit protégée du vent et de la pluie.

OBTENEZ VOS DEVIS GRATUITS

Mettre en place les fondations

Lorsque le plan des travaux est prêt, vous pouvez délimiter la superficie et la forme de votre terrasse avec des piquets reliés par des cordes.

La terrasse peut être construite sur différents types de surfaces, allant du sol dur en béton au sol non stabilisé comme l’herbe ou la terre. Néanmoins, la surface de construction doit être stable, plane et régulière pour accueillir la structure.

La première étape de construction abris jardin est de creuser les fondations en faisant une inclinaison de 1 cm par mètre afin d’éviter la stagnation d’eau. La profondeur doit atteindre une trentaine de centimètres en fonction du type de terrasse et des matériaux choisis.

Pour les fondations en sol dur, vous devez tasser des gravats dans la fouille et poser un coffrage en bois sur les bords sans oublier d’intercaler les joints de dilatation entre les planches.

Ensuite, vous devez verser une couche préparatoire de béton dans le coffrage avant de répartir le reste du béton sur tout l’espace. Lorsque la dalle de béton a séché, vous pouvez retirer le coffrage.

Pour mettre en place des fondations sur sol meuble, vous devez placer une épaisse couche de gravats au fond de l’excavation avant de damer. Lorsque cette étape est terminée, placez un film protecteur à la surface et coulez un mélange de sable et de gravillons par dessus. Vous devez ensuite répartir uniformément le mélange et tasser pour avoir une surface plane.

Bien choisir ses matériaux

Une fois que les fondations pour l’avancée de terrasse en Martinique sont construites, il ne reste plus qu’à poser le revêtement. Les matériaux destinés à la construction de terrasse sont divers et variés, et le choix peut influencer sur la durabilité et l’entretien de la structure.

Dans le cadre d’un projet de construction d’une terrasse en bois, les lames de bois doivent être disposées sur des lambourdes directement calées sur une dalle en béton ou sur d’autres supports comme des plots de béton, des parpaings ou des pieux en bois sur un sol non stabilisé.

Pour ce type de projet, vous pouvez opter pour le bois naturel comme le pin. C’est un matériau financièrement abordable et d’une durée de vie assez longue qui nécessite tout de même un entretien régulier.

Le cèdre est plus résistant et ne nécessite que très peu d’entretien, il est cependant un peu plus cher. Vous pouvez aussi vous tourner vers le bois traité, un matériau qui dure plus longtemps que le bois non traité.

Le bois apporte notamment de la chaleur et une atmosphère plus conviviale, de plus, il s’adapte à tous les styles de terrasse. Néanmoins, il vous est possible de vous tourner vers des matériaux plus résistants comme la pierre naturelle ou reconstituée, en pavé, en dalle, ou en carrelage.

Ce type de revêtement est tout particulièrement solide, facile à entretenir et peut se poser directement sur les fondations de la terrasse. Le choix dépend avant tout du type de terrasse à construire, de vos préférences et de votre budget.

L’équipe Qualiblue

Partagez

Articles similaires

Un projet d’installation de gouttières en Guadeloupe ? Faites vos choix parmi les meilleures !

14 Oct 2016|Actualités

Des services de pose et réparation de gouttières en aluminium ou PVC en Guadeloupe A l’heure actuelle, l’évolution des matériaux présentent p...

Réparez efficacement votre plomberie sanitaire grâce aux services d’un plombier en Guadeloupe

15 Oct 2016|Actualités

Savoir l’essentiel en plomberie sanitaire En parlant de la plomberie, on entend souvent l’utilisation du cuivre puisqu’il est, depuis longtemps,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *