Construire en Guadeloupe et en Guyane : quel budget prévoir ?

15 Juil 2019|Dossiers
Construire en Guadeloupe et en Guyane quel budget prévoir 

Investir dans un bien immobilier en Antilles-Guyane est-il intéressant ? Il peut arriver que vous soyez tombé sous le charme des Drom-Com et que vous envisagiez d’y construire une résidence secondaire. Si vous êtes né dans les Antilles et que vous voulez concrétiser votre rêve de bâtir une belle maison pour votre famille, quel budget faut-il prévoir ? Il faut savoir que les constructeurs dans ces pays obéissent à un cadre légal et proposent à tous ceux qui désirent devenir propriétaires de nombreux modèles de maison avec la possibilité de les personnaliser.

Les types de construction dans les Antilles françaises et en Guyane

Les maisons traditionnelles des Antilles sont essentiellement marquées par les couleurs vives, mais d’une architecture très modeste. Elles comportent généralement une petite terrasse ombragée s’étendant sur la longueur, souvent encadrée par des clôtures en bois, un critère typique des résidences créoles. Si on rencontre souvent des maisons de plain-pied, il n’est pas rare d’y dénicher des logements en étage.

Si vous n’êtes pas vraiment adepte de ce style architectural traditionnel, il faut savoir que des maisons modernes y gagnent de plus en plus de terrain, sans parler des logements collectifs, tels que les appartements. En effet, cette construction antillaise cède petit à petit la place à des bâtis plus contemporains et plus fonctionnels.

Les astuces pour surpasser la crise financière et concrétiser son projet immobilier

Avec la crise économique mondiale, il est devenu très difficile pour les ménages de faire des économies, que ce soit pour l’épargne, la réalisation de projets personnels ou pour l’investissement immobilier. Dans les Antilles, il faut savoir qu’il existe de nombreuses possibilités permettant de vous aider dans l’acquisition d’un nouveau logement.

L’une des solutions qui vous est proposée concerne la défiscalisation immobilière. Il est en effet possible de réduite le montant des impôts, notamment en cotisant des plans épargnes pour la retraite ou en réalisant des dons pour diverses associations. Mais encore, la défiscalisation immobilière reste la meilleure option. Le principe de la loi Malraux permet, entre autres, des exonérations fiscales pour l’achat d’un logement prévu pour la location. Quant à la Loi Pinel, des allégements d’impôts sont prévus pour l’acquisition d’un logement neuf.

Si vous ne pouvez pas financer la construction de votre maison par vos propres moyens, il est possible d’envisager un prêt immobilier dans les Antilles. Différentes formules pouvant s’ajuster à vos besoins sont proposées par de nombreuses banques.

Et si on parlait de budget ?

Engager un constructeur et un architecte ou construire sa maison soi-même nécessite toujours un budget précis qu’il faut prévoir bien avant d’entamer le chantier. Pour un budget particulièrement serré, vous pouvez opter pour un constructeur. Si l’auto construction peut se présenter comme économique, il n’est pas vraiment recommandé compte tenu des difficultés de la gestion d’un projet de construction.

Une évolution d’environ 4% a été constatée depuis 2010 en matière de construction dans les Antilles et essentiellement en Guyane. Les maisons en bois et celles qui nécessitent des ossatures traditionnelles restent les plus coûteuses. Vous devez en effet prévoir entre 1400 et 1600 € pour le m2. En revanche, les maisons en parpaings ou en en bois semi industrialisée sont un peu plus abordables. Le prix avoisine les 1120 € pour le m2. On ne peut pas non plus nier le fait que l’imposition d’une mise en conformité énergétique, notamment en Guadeloupe, a fait grimper le prix de la construction immobilière. Certaines adaptations de matériaux, de couleur et d’ombrages font effectivement grimper les tarifs.

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles similaires

Tout ce que vous devez savoir sur : Les travaux en copropriété

12 Juil 2017|Dossiers

Jean a fait l’acquisition d’une magnifique demeure en copropriété il y a quelques temps. Un bel appartement luxueux dont il est très fi...

L’analyse de notre expert M. Christian Antenor-Habazac sur la construction en zone à risque (podcast)

02 Fév 2018|Dossiers

« La classification des cyclones n’est pas une affaire de grand public, c’est une affaire de scientifique. L’essentiel est de conn...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *