Comment installer et entretenir un chauffe-eau solaire ?

29 Nov 2019|Actualités

Le chauffe-eau solaire contribue à améliorer efficacement le confort d’une maison tout en réduisant les dépenses énergétiques. En effet, se tourner vers les prototypes solaires est une option rentable dans un pays au climat ensoleillé comme la Guadeloupe. Cependant, ces appareils nécessitent un entretien régulier et rigoureux pour maintenir leur fonctionnement optimal et le plus longtemps possible.

Quel type de chauffe-eau solaire choisir ?

Le chauffe-eau solaire est un dispositif composé d’au moins deux éléments principaux : des capteurs solaires thermiques photovoltaïques et un ballon de stockage. Ces deux éléments sont reliés par des tubes. Les capteurs thermiques absorbent l’énergie solaire pour ensuite la transformer en chaleur.

Cette dernière est transférée jusqu’au tube du circuit hydraulique dans le but de chauffer le fluide qu’il contient, puis ce liquide est acheminé vers le ballon naturellement ou via une pompe pour certains modèles. Le chauffe-eau cesse de fonctionner lorsque le soleil n’est pas visible, toutefois, il est muni d’un régulateur qui préserve la chaleur de l’eau.

Il existe trois types de chauffe-eau solaire :

  • Le chauffe-eau solaire à pompe électrique est un système qui s’adapte à différents types de maison. Ce dispositif est néanmoins assez coûteux et nécessite l’installation d’une pompe électrique, et parfois d’un régulateur thermique.
  • Le chauffe-eau monobloc, dont le système entier est placé dans le même châssis. L’installation est très simple, le ballon doit toutefois être placé à l’extérieur, rendant la conservation de l’eau chaude un peu plus compliquée.
  • Le chauffe-eau solaire à thermosiphon doté d’une installation plus complexe, mais profitant d’une meilleure approche en termes de qualité et de prix. Le ballon s’installe généralement à une hauteur supérieure par rapport aux panneaux solaires, cependant, ce système ne nécessite aucune pompe pour transférer l’eau.

Le choix du chauffe-eau solaire à installer ainsi que ses dimensions doit donc dépendre de la configuration de votre habitat et de vos besoins.

Il faut également étudier l’ensoleillement du site lors que l’installation des capteurs pour vous assurer que le système est parfaitement opérationnel.

Le nombre d’utilisateurs est également à prendre en compte pour mieux connaître les capacités du dispositif.

OBTENEZ VOS DEVIS GRATUITS

Les avantages d’un chauffe-eau solaire

L’installation d’un chauffe-eau solaire offre un certain nombre d’avantages, dont l’accès à une énergie renouvelable et inépuisable. L’énergie solaire permet également de réduire les émissions de CO2, à la différence d’autres dispositifs qui émanent des gaz polluants durant leur fonctionnement.

L’utilisation d’une énergie fossile est également réduite. Par ailleurs, le chauffe-eau solaire remplit jusqu’à 70 % des besoins en eau chaude d’un foyer tout en diminuant la consommation d’électricité, puisque l’eau est chauffée grâce à l’énergie solaire.

C’est donc une solution plus économique en ce qui concerne la facture d’électricité. Cependant, la maintenance chauffe-eau solaire doit se faire tous les ans pour permettre au dispositif de fonctionner en quasi-autonomie pendant longtemps.

Les étapes d’installation d’un chauffe-eau solaire

Des travaux étant indispensables pour l’installation d’un chauffe-eau solaire, le propriétaire doit faire une déclaration de travaux préalable auprès de sa commune. Si vous résidez en copropriété ou dans un lotissement, il est préférable de se renseigner sur les règles applicables.

L’installation d’un chauffe-eau solaire commence par la pose des capteurs sur les toits. Ensuite vient la pose du ballon d’eau chaude, dont l’emplacement doit dépendre de la configuration de la maison, de la taille du ballon et du modèle de chauffe-eau.

Il faut ensuite mettre en place le circuit destiné à transmettre la chaleur jusqu’au ballon d’eau chaude. Lorsque le chauffe-eau est installé, il faut veiller à son entretien régulier pour minimiser les pannes.

L’installation et réparation chauffe-eau solaire sont des procédés complexes. Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel pour tous travaux d’installation, ou encore pour la réparation chauffe eau solaire en Guadeloupe.

Diagnostic et entretien du chauffe-eau solaire

Pour que le chauffe-eau solaire puisse parfaitement fonctionner, il est important de procéder à un diagnostic régulier. Lors de l’entretien du système, vérifiez l’état de la tuyauterie, des fixations et de l’isolation thermique sur le toit en priorité.

Il est également nécessaire de s’assurer que le système n’a pas été endommagé par les intempéries pour éviter les fuites ou la chute d’un élément du chauffe-eau. Il faut aussi vérifier que rien n’obstrue les capteurs solaires, comme des dépôts de poussière et de graisse, des feuilles mortes ou autres déchets.

Si de tels cas se présentent, il peut être nécessaire de nettoyer les capteurs pour ne pas gêner l’absorption de l’énergie solaire. Pour certains modèles de chauffe-eau à pompe, le débit et la pression du chauffe-eau solaire doivent également être pris en compte.

Il faut donc vérifier si l’aiguille se rapproche de zéro pour contrôler la pression de la pompe. En outre, vous devez aussi vous assurer que les capteurs solaires, ainsi que les liaisons avec le ballon de stockage sont bien étanches.

Demandez l’intervention d’un professionnel pour le dépannage chauffe-eau solaire, pour procéder à la maintenance ainsi qu’à l’entretien de votre système.

L’équipe Qualiblue

Partagez

Articles similaires

Un projet d’installation de gouttières en Guadeloupe ? Faites vos choix parmi les meilleures !

14 Oct 2016|Actualités

Des services de pose et réparation de gouttières en aluminium ou PVC en Guadeloupe A l’heure actuelle, l’évolution des matériaux présentent p...

Réparez efficacement votre plomberie sanitaire grâce aux services d’un plombier en Guadeloupe

15 Oct 2016|Actualités

Savoir l’essentiel en plomberie sanitaire En parlant de la plomberie, on entend souvent l’utilisation du cuivre puisqu’il est, depuis longtemps,...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *